Le Blog de Proxidesign

Réseaux sociaux, référencement, seo & web marketing, sécurité

La valorisation d’un site web au sein d’une start-up

Vous êtes un expert en création de site web et vous en possédez déjà quelques-uns ? Au moment de la constitution de votre start-up, sachez qu’il vous sera possible de les exploiter dans votre société en les valorisant. Toutefois, l’opération dépendra de la valeur du site web sur le marché et il convient d’en apprendre plus sur le sujet avant de se lancer.

Les prérequis pour la valorisation d’un site Internet

Avant de pouvoir apporter votre site internet dans votre start-up, vous ne serez rémunéré en actions de capital qu’en remplissant quelques conditions. Ainsi, vous devez être le propriétaire du site dont vous avez réalisé les codes, l’enregistrement, la présentation des pages, les bases de données et le nom de domaine. Vous devez également bénéficier de droits intellectuels et de droits d’auteurs. Et si de surcroit votre site web répond aux attentes de la nouvelle société, vous pourriez très bien obtenir un rendement intéressant. Sachez aussi que vous devrez présenter les preuves de production pour déterminer son prix de revient. Et parce que l’avantage d’un site internet réside dans le trafic qu’il va générer, un site passif essentiellement exploité pour communiqué ne sera pas aussi avantageux qu’une version active en B2B où les clients pourront commander et faire des paiements en ligne.

Les techniques de valorisation d’un site web

Après sa création et sa présentation à votre start-up, votre site web sera valorisé. Parmi les approches les plus utilisées, vous avez entre autres la méthode par royalties. Il s’agit d’un contrat de licence de marque où vous autorisez la société à exploiter votre site web tout en vous versant des royalties ou des redevances dont le taux va de 1 à 3 % du chiffre d’affaires. Il y a aussi la méthode de comparaison applicable en cas d’existence d’un site concurrent proposant les mêmes produits ou les mêmes services, et dont le rendement sera actualisé en fonction de la notion de concurrence. La méthode dite « Excess earning » liée directement aux actifs exploités, tandis que la méthode par le coût concerne le coût de reproduction du site internet. Enfin, il est possible de miser sur la méthode par le marché où le prix de vente des sites Internet qui ressemblent au vôtre servira de référence.

Notez cet article: