Le Blog de Proxidesign

Réseaux sociaux, référencement, seo & web marketing, sécurité

RGDP : vers la mise en place d’une sorte de « police électronique » pour protéger les droits des internautes

La prolifération des usurpations de compte électronique ou le piratage électronique a amené les autorités européennes à mettre en œuvre une nouvelle réglementation sur la protection des données baptisée Règlement Général sur la Protection des Données ou (RGDP) relatif à la protection à caractère personnel. Cette nouvelle loi qui entre en vigueur vers la fin du mois de mai 2018 concerne notamment les entreprises qui travaillent dans le domaine et leurs processus vont être fortement bousculés par cette nouvelle loi.

La nouvelle règle a un caractère impersonnel et s’applique à tous

Le RGDP a pour but de mettre en place une nouvelle règle sur le traitement des données à caractère personnel comme les collectes de données, l'enregistrement, l'interconnexion… Autrement dit, avec cette nouvelle loi, il est impossible de basculer dans le serveur tout un tas d’informations superflues. Seules les données faisant l'objet du consentement de l’utilisateur seront enregistrées dans le serveur. De ce fait, l’extraction des données est possible en temps voulu. Il convient de noter que la réglementation ne concerne pas les activités strictement personnelles à l’usage domestique comme le répertoire téléphonique personnel, mais par contre, le téléphone à usage professionnel est soumis à cette nouvelle réglementation.

Les entreprises grandement touchées par le RGDP

L’un des grands changements dans le RGDP est la mise en place du système de consentement c'est-à-dire qu’avant de collecter des données, les entreprises doivent impérativement obtenir le consentement des utilisateurs. Sans ce consentement, aucune collecte de données n’est possible. Il en est de même pour l’interdiction de dépôt de cookies tant que les utilisateurs n’auront pas donné leur accord. Le RGDP protège aussi les utilisateurs des mailings en imposant la demande du consentement des utilisateurs de manière positive. Il n’est plus possible d’inscrire automatiquement les utilisateurs ou de faire apparaître la mention je souhaite recevoir des notifications de newsletters. Désormais, avec un formulaire du genre opt-in, les utilisateurs donnent clairement leur consentement en décochant la cage. À noter que Google figure parmi les entreprises ayant déjà appliqué ce nouveau processus.

Notez cet article: